Je tiens à ma communauté, je soutiens le communautaire! Les organismes communautaires autonomes présentent la campagne de mobilisation régionale et nationale au CA de l’Agence de la santé et des services sociaux.

Le 12 décembre 2012, une cinquantaine de représentantes et de représentants des organismes communautaires autonomes (OCA) membres de la Table régionale des organismes communautaires de Lanaudière (TROCL) ont encore participé à la parole à l’assemblée du conseil d’administration de l’Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière. L’objectif de leur présence était de présenter la campagne de mobilisation nationale « Je tiens à ma communauté, je soutiens le communautaire ». Cette campagne vise à ce que les décideurs mettent fin au sous-financement dont sont victimes les organismes du Québec, mais également de la région Lanaudière. La TROCL a aussi questionné à savoir comment le conseil d’administration de l’Agence soutiendrait les OCA au niveau de leurs revendications.

Les OCA québécois en santé et services sociaux ont besoin de 225 millions de dollars pour réaliser leur mission. Réaliser leur mission, c’est être plus accessible pour la population, ce sont des activités par et pour la communauté et c’est un soutien offert à des citoyennes et des citoyens, des jeunes, des familles, des personnes âgées, des personnes immigrantes, vivant diverses situations comme la santé mentale, l’analphabétisme, la pauvreté, l’exclusion sociale, l’immigration ou l’itinérance et beaucoup d’autres. « Bien que ce montant semble important, il représente 0,75% du budget global au Québec en santé et services sociaux», tel que le mentionne le coordonnateur de la TROCL, Hugo Valiquette.

Dans Lanaudière, en santé et services sociaux, c’est un montant de 11 millions de dollars que les OCA demandent à l’Agence. Le sous-financement actuel a de grandes répercussions sur les actions portées par les organismes telles que la réduction des heures d’ouverture, fermeture temporaire d’organismes, l’apparition de listes d’attentes et difficulté de recruter des travailleuses et des travailleurs pour ne nommer que celles-ci. Mais comme l’explique Maya Fernet, agente de liaison à la TROCL: « Ce ne sont pas seulement les organismes en santé et services sociaux qui ont besoin de voir leur financement rehaussés. Des organismes financés par le Ministère de l’Éducation, du loisir et du sport, par le Secrétariat à l’action communautaire autonome et des initiatives sociales, par le Ministère de la Famille ou par le Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles ont également un besoin criant de rehaussement du financement. Étant moins nombreux, leur pouvoir de mobilisation face à leurs bailleurs de fonds se trouve diminuer. La TROCL s’est donc engagée à les soutenir pour qu’ils se fassent entendre par les décideurs.»

Les OCA lanaudois initieront plusieurs actions pour permettre à la population de mieux les connaître afin de pouvoir les appuyer dans leurs demandes auprès des instances gouvernementales. La première action d’envergure sera la signature d’une grande pétition afin de que les citoyennes et citoyennes puissent manifester l’importance qu’ils accordent à la présence des organismes communautaires dans leur communauté. En réponse à la question posée sur l’appui du conseil d’administration, l’Agence s’est engagée à travailler un portrait commun avec le milieu communautaire sur les besoins financiers des organismes et que cela passera par les travaux effectués par le comité bipartite Agence/TROCL. Et sans aucun doute, les organismes seront également présents au prochain conseil d’administration de l’Agence de santé et de services sociaux de Lanaudière, le 5 février prochain.

Une initiative conjointe de

financementocasss@gmail.com

Facebook : JeSoutiensLeCommunautaire

Twitter: @OCASSS

CTROC 581-358-1009  • Table 514-844-1309 • Télécopieur 514-844-2498

Adresse postale: 12-2 de la Cathédrale, Gaspé, QC G4X 1N8

Autres coordonnées