Lettre du ROCGIM suite à la sortie anticipée du budget provincial

Le 6 novembre dernier, le Regroupement des organismes communautaire de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine transmettait une lettre à monsieur Gaétan Lelièvre, Ministre responsable de la région de la Gaspésie et des Îles concernant suite à l’annonce du dépôt du premier budget du gouvernement à l’assemblée nationale.

Le Regroupement des organismes communautaire de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, qui regroupe près d’une centaine d’organismes communautaires autonome sur ce territoire, tenait à lui rappeler certains engagements des trois députés péquistes de la région lors de la campagne électorale, ainsi que les grands besoins financiers qu’ils ont.

Comme le signifie le ROCGIM dans sa lettre en s’adressant au ministre : « Chacun votre tour, vous vous êtes dit préoccupés par la situation d’iniquité interrégionale qui perdure depuis des décennies en terme de services de santé et des services sociaux, y compris la situation de sous-financement des organismes communautaires en GÎM. Plus particulièrement, vous vous êtes engagés à mieux financer les organismes communautaires pour qu’ils soient enfin en mesure de répondre aux besoins de la population gaspésienne et madelinienne. Autant lors des débats qu’en réponse à des questions de journalistes concernant le financement des groupes communautaires, vous avez affirmé l’importance de mieux soutenir la réalisation de leur mission. Avec nous, vous avez avec dénoncé les conséquences qu’entraîne le sous-financement chronique, notamment, des périodes de fermetures ou de réduction d’activités pour un nombre grandissant d’entre nous. Nous espérons que ces engagements trouveront un écho dans le budget que déposera votre gouvernement le 20 novembre prochain.

Concrètement, le manque à gagner des organismes communautaires de la Gaspésie et des Îles est de 7.9M$. Ce montant s’inscrit dans un manque à gagner de $225M$ pour les 3000 organismes communautaires en santé et services sociaux du Québec. Avec l’annonce du dépôt de votre prochain budget, nous espérons que celui-ci contiendra les leviers financiers nécessaires pour donner aux organismes communautaires la bouffée d’air nécessaire à la poursuite de leurs activités et services.

D’importants problèmes sociaux et de santé sont assumés par les organismes communautaires. Les types d’activités offerts le plus fréquemment sont l’écoute, le soutien, la relation d’aide, l’accueil, les références et les activités d’information, d’éducation, d’accompagnement, d’entraide, de suivi, de défense de droits, de répit et d’hébergement. Les personnes qui les fréquentent sont en majorité dans des situations de pauvreté, d’exclusion et d’isolement social. Les problématiques abordées sont nombreuses: intégration sociale, sécurité alimentaire, toxicomanie et dépendance, santé physique et mentale, handicap physique, violence, etc. La contribution des organismes communautaires autonomes à l’amélioration de la santé et du bien être de la population n’est plus à démontrer, elle est à reconnaître !

Pour ces raisons, nous vous demandons d’intervenir auprès de la Première ministre, au nom des organismes de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, afin que soit établi un plan national de rehaussement du soutien financier à la mission et que ce plan vise à combler l’écart annuel entre les besoins exprimés par les organismes communautaires autonomes et le financement reçu par le Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC). »

Une initiative conjointe de

financementocasss@gmail.com

Facebook : JeSoutiensLeCommunautaire

Twitter: @OCASSS

CTROC 581-358-1009  • Table 514-844-1309 • Télécopieur 514-844-2498

Adresse postale: 12-2 de la Cathédrale, Gaspé, QC G4X 1N8

Autres coordonnées