Manifestation devant le bureau du premier ministre et dans les médias sociaux L’augmentation promise des subventions doit se concrétiser !

Montréal, le 23 avril 2014. Plusieurs centaines de personnes sont aujourd’hui devant le bureau du premier ministre, à l’invitation des groupes communautaires du domaine de la santé et des services sociaux. Elles sont là pour rappeler au gouvernement l’engagement, pris par son prédécesseur, d’augmenter leurs subventions. Conjugué à cette action, les membres de l’Assemblée nationale reçoivent un nombre incalculable de messages par l’intermédiaire des médias sociaux.

Il y a un an, l’Assemblée nationale adoptait une motion unanime pour l’augmentation du financement des groupes, laquelle s’est concrétisée le 30 octobre 2013, par un engagement gouvernemental de 162 millions de dollars de rehaussement d’ici 2017. « Le Parti Libéral du Québec a appuyé cette motion; maintenant au pouvoir, il doit verser les sommes annoncées. Le nouveau ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, doit agir rapidement dans ce dossier » de dire Mercédez Roberge, co-porte-parole de la campagne Je tiens à ma communauté, je soutiens le communautaire (Table). Rappelons que les élections ont reporté l’adoption du budget devant confirmer les augmentations. De ce montant, 120 millions a été promis aux 3 000 organismes du domaine de la santé et des services sociaux, résultat de leur campagne Je tiens à ma communauté > je soutiens le communautaire.

Les groupes, qui patientent depuis déjà six mois, ne peuvent attendre le dépôt du budget en juin prochain pour savoir si leur situation financière va s’améliorer. D’un côté, les dépenses pour la réfection des routes seront effectuées sans attendre le dépôt budget tandis que de l’autre, le nouveau gouvernement ne prévoit rien de tel pour mettre fin à l’incertitude de milliers groupes et des personnes qui les fréquentent. Ajoutons que les organismes sont d’autant plus inquiets que le MSSS a reporté, à une date indéterminée, la rencontre qui devait avoir lieu demain sur la distribution du premier 40 millions de dollars.

Tous les partis affirment que les groupes communautaires jouent un rôle essentiel pour la société québécoise. « Les groupes ont besoin de soutien pour continuer d’aider les personnes qui les fréquentent. Actuellement, la pression les mène à faire des choix difficiles tels que refuser du monde, couper des activités, mettre à pied leur personnel ou même fermer l’organisme ! » de dénoncer Sébastien Rivard, co-porte-parole de la campagne Je tiens à ma communauté, je soutiens le communautaire (CTROC). Bien que le montant de 120 millions de dollars annoncé ne couvre pas le manque à gagner évalué à 225 millions de dollars annuellement, il représente une étape importante et une véritable bouffée d’air pour les groupes.

Les groupes du domaine de la santé et des services sociaux ne sont pas les seuls inquiets, puisque ceux du secteur famille, éducation, employabilité et défense collective des droits attendent aussi la confirmation de leur part du 162 millions de dollars. « La situation est d’autant plus préoccupante que rien n’est encore prévu pour les groupes en environnement, les médias communautaires, les organismes de solidarité internationale, etc. » de souligner Normand Gilbert, coordonnateur du Réseau québécois de l’action communautaire autonome. « Les groupes sont solidaires les uns des autres et l’action d’aujourd’hui permet de l’illustrer. Le gouvernement doit faire davantage que reconnaître l’action communautaire autonome, il doit garantir le versement des sommes promises tout en bonifiant le soutien à l’ensemble des organismes reconnus » de conclure monsieur Gilbert.

Une initiative conjointe de

financementocasss@gmail.com

Facebook : JeSoutiensLeCommunautaire

Twitter: @OCASSS

CTROC 581-358-1009  • Table 514-844-1309 • Télécopieur 514-844-2498

Adresse postale: 12-2 de la Cathédrale, Gaspé, QC G4X 1N8

Autres coordonnées