Une « Commission d’enquête » communautaire juge sévèrement le Parti Québécois

Le 3 décembre dernier, la Table régionale des organismes communautaires du Centre-du-Québec et de la Mauricie (TROC-CQM) a tenu une deuxième manifestation dans le cadre de la campagne de reconnaissance et de rehaussement qui porte régionalement le slogan  «Passez de la parole aux actes».

La manifestation a pris la forme théâtralisée d’une commission d’enquête sur les promesses du Parti Québécois à l’égard des organismes communautaires. Une juge (France Charipastreau) a questionné et semoncé quatre témoins dont un certain Tony Zoombitrop (il brasse des affaires et des ministres), madame Paillé de Maskinongé (une victime des promesses non tenues), Nicolas Neserappellepas (un ministre des Finances amnésique) et Pauline Lapasfine (une Première ministre à un pas d’être l’amie du communautaire)…

Cette audience de la Commission a été suivie par deux cents représentantEs du mouvement communautaire devant les bureaux de comté à Drummondville du Whip du gouvernement, monsieur Yves-François Blanchet. Par cette action, la TROC-CQM entend rappeler au gouvernement du PQ son appui au mouvement communautaire en 2009 alors que les 51 députés péquistes, dont leur chef Pauline Marois, demandaient au gouvernement de l’époque d’augmenter le financement des organismes communautaires en santé et services sociaux de tout le Québec.

« Maintenant qu’ils sont au pouvoir, les 54 députés du PQ doivent respecter leurs
engagements comme parti. Nous ne pouvons accepter un changement de discours. Il
en va de leur crédibilité, d’une part, et de leur capacité à prendre acte des besoins
d’une partie de la population. » a précisé madame France Marquis, coprésidente
pour la Mauricie.

La TROC mène depuis octobre dernier une série d’actions pour sensibiliser le
nouveau gouvernement du Québec. Une pétition circule pour recueillir des milliers
d’appuis. Il y a une campagne médiatique à la télévision et dans les journaux. 59
banderoles sont affichées dans 16 municipalités de la région. Une manifestation, le
29 octobre, s’est tenue devant les bureaux de la députée de Champlain, Noëlla
Champagne.

« Notre mobilisation est régionale et nationale. Des manifestations à Montréal,
Laval, Longueuil et Rimouski ont eu lieu récemment. D’autres actions sont à venir
dans les régions et à l’Assemblée nationale. » a indiqué Sylvain St-Onge, coprésident
pour le Centre-du-Québec.

Le mouvement communautaire de tout le Québec demande un rehaussement de
225 millions $ pour ses 3 000 organismes. Au Centre-du-Québec et en Mauricie, la
demande se chiffre à 18,4 M $ pour 217 organismes. Les organismes de notre région
viennent en aide à 100 000 personnes annuellement dont 26 000 aînées, 20 000
personnes pour l’aide alimentaire, 16 000 jeunes, 9 000 personnes handicapées (et
leurs parents) et 2 000 personnes hébergées (itinérance, violence conjugale, santé
mentale, dépendances, maladie d’Alzheimer).

Une initiative conjointe de

financementocasss@gmail.com

Facebook : JeSoutiensLeCommunautaire

Twitter: @OCASSS

CTROC 581-358-1009  • Table 514-844-1309 • Télécopieur 514-844-2498

Adresse postale: 12-2 de la Cathédrale, Gaspé, QC G4X 1N8

Autres coordonnées